batiment travaux publics

du groupe LEON GROSSE

 

 

Les métiers

 

Compagnon

Avec ou sans expérience, il participe en équipe à la construction de différents ouvrages. La satisfaction du travail bien fait le mènera à diversifier ses compétences et évoluer vers des postes à responsabilité. Pour ce faire, il se perfectionne progressivement dans ses différents métiers (coffreur, bancheur, boiseur, etc.) et évolue vers le poste de chef d’équipe.

 

Chef d’équipe

Il encadre les compagnons, assure la réalisation et la qualité des ouvrages prévus par le chef de chantier. Ses qualités de leader et l’envie d’évoluer, soutenues par une formation permanente, lui permettront d’accéder à la fonction de chef de chantier.

 

Chef de chantier

En relation étroite avec le conducteur de travaux, il est le pivot du chantier pour les moyens à mettre en œuvre (matériaux, matériel, personnel). Il organise le travail des équipes, dont il est le leader et prend les orientations techniques quotidiennes.

 

Conducteur de travaux

Rattaché à un directeur de travaux, il a la responsabilité de l’exécution du chantier, de sa préparation à sa livraison. Il est le garant de la sécurité et de la qualité. Il est en relation permanente avec le client et s'assure que le chantier est achevé en conformité avec les attentes du client. En fonction de son expérience, il pourra évoluer vers la direction de travaux.

 

 

 

Accueil

Domaines d'activité

 

Chantiers de proximité

 

Chantiers exceptionnels

 

Un emploi chez nous

 

Pour nous contacter

Les offres

 

Nous recrutons :

 

1 conducteur de travaux confirmé

5 ans d'expérience

niveau DUT

 

1 conducteur de travaux débutant

niveau DUT

 

 

 

1 chef de chantier

10 ans d'expérience

niveau BT ou BTS

bonnes références indispensables

 

1 chef d'équipe

5 à 10 ans d'expérience

 

 

 

 

des compagnons coffreurs

    5 ans d'expérience

 

des grutiers

    avec CACES grue à tour

    10 ans d'expérience

 

 

pour postuler ou obtenir davantage d'informations : cliquez ici

 

 

 

Histoire d'une réussite :          Paul MEYER – 31 ans

menuisier chez BLANCK depuis 9 ans

 

parcours

" J'ai passé un an au lycée Scheurer-Kestner de Thann, en seconde générale, mais j'avais envie de travailler le bois. J'ai alors préparé et obtenu un CAP BEP de menuiserie au Lycée du Bâtiment de CERNAY, au cours de 2 années d'apprentissage à la menuiserie MESSNER de VIEUX-THANN.

J'ai ensuite intégré l'entreprise SCHEBATH de LEIMBACH, où j'ai principalement effectué des poses de parquets, et aussi d'autres revêtements de sol.

Au retour de mon service militaire, j'ai été embauché comme second menuisier dans l'entreprise BLANCK. "

 

formation dans l'entreprise

J'ai appris mon métier sous la coupe d'un chef de chantier de grande expérience pendant plusieurs années, et, encore aujourd'hui lors de la réalisation des coffrages, je me souviens de chacun de ses conseils éclairés.

 

activité

" Je réalise les coffrages en bois dans lesquels on coule le béton. Parmi eux il y a de nombreux châssis de fenêtres ou de portes; ils sont réutilisables. Mais certains chantiers demandent des coffrages particuliers. Pour la piscine du Pays de Thann, j'ai notamment réalisé les coffrages du bain à remous et du bain froid, qui présentent des formes courbes sortant de l'ordinaire, et complexes ! Je peux aussi citer le mur en planchettes devant la salle de sports de la Communauté de Communes du Pays de Thann. Actuellement je réalise le coffrage d'un poteau de clôture; sa principale difficulté réside dans l'angle qui va s'y trouver.

 

 

 

 

Je passe la majorité de mon temps de travail dans la menuiserie, mais parfois j'interviens aussi sur les chantiers. Je réalise le coffrage à partir d'un plan de la pièce à réaliser. Je fabrique d'abord une épure de cette pièce, puis je conçois le coffrage. "

 

intérêt

" On pourrait croire qu'il s'agit seulement de faire des assemblages. En réalité ce travail demande beaucoup de réflexion et de créativité, pour imaginer la bonne façon de réaliser chaque coffrage. Le plus souvent je travaille de façon totalement autonome -je suis l'unique menuisier depuis environ 4 ans. Mais il faut tenir compte des délais, de la manière de travailler de chaque équipe, …

Le travail du bois est vraiment intéressant, s'y ajoute le plaisir de réaliser quelque chose, de voir le produit fini. J'ai aussi, en tant que menuisier, la satisfaction de pouvoir fabriquer moi-même mes meubles."

 

Conception et réalisation du site : mullerergonomie